Voici 20 sites web fondés au Québec qui vous permettront de diversifier vos approches en recherche d’emploi ou de référer vos amis sur des postes!*

 

*Dernière révision de cet article le 6 avril 2017 (version originale 2012).

 

Les sites dans cet article ont été sélectionnés selon l’un ou plusieurs de ces critères:

  • Nouveau;
  • Original;
  • Général;
  • Méconnu;
  • À la mode.

La liste ne suit aucun ordre particulier.

Il y a quelques sites spécialisés dans cette liste, mais il n’y avait pas de place pour les mettre tous, j’espère que vous comprendrez! Informez-nous sur vos sites internet préférés dans les commentaires.

Bonne lecture!

 

1. neuvoo

neuvoo

L’ascension de l’entreprise est fulgurante!

Déjà bien établie au Canada, aux États-Unis, en France et en Suisse, la percée mondiale se poursuit en Asie et ailleurs sur la planète. Neuvoo a raflé un deuxième fiancement, cette fois de 500 000$ au début de l’année 2015.

La plateforme fait de l’agrégation web. Avec la solidité de son système, elle n’a rien à envier aux indeedeluta.caoption-carriere.caWowJobs, etc.

En janvier 2016, Les Affaires indiquait que Neuvoo comptait 40 millions d’emplois recensés sur 45 pays. Au moment où vous lirez ceci, c’est encore davantage! Même que sur la page LinkedIn de l’un des co-fondateurs, ce serait 60 pays.

 

2. Jobs.ca

Jobs.ca

La suite de sites spécialisés autrefois connue sous le nom « Beljob.ca » centralise maintenant toutes ses offres d’emploi sur Emplois.ca (français) ou Jobs.ca (anglais).

En ligne depuis 15 ans maintenant, leurs sites sont bien ancrés dans le paysage québécois.

Près de 30 plateformes Web : vous pourrez y cibler des angles de recherche d’emploi pertinents pour vous (ex : Temps-partiel.ca? Temporaires.ca? ou encore, Ratemyemployer.ca qui donne des indications sur la réputation des employeurs qui embauchent).

 

3. Neos Jobs

Neos Jobs

Le marketing employeur est en vogue. La vidéo prend tranquillement la place qui lui revient dans un milieu RH indiscutablement en retard au Québec.

Plongée dans l’océan du web, la marque employeur veut rejoindre et tutoyer la bonne audience des candidats convoités. La stratégie de contenu d’une marque employeur ne peut plus ignorer la vidéo.

Jean-Baptiste Audrerie, Le vidéo-marketing est l’avenir de la marque employeur, mais ce n’est pas si simple ! (avril 2016)

D’ailleurs, les diffuseurs de contenus, comme L’Oeil du Recruteur par exemple, commencent à cogner à la porte des producteurs de contenus, tels que Neos.

En 2011, le site Humagine avait lui-aussi cette volonté de produire de la vidéo-employeur, mais le Québec n’était visiblement pas prêt. Cinq ans après, les fondateurs de Neos pensent que le temps est venu. Ils ont raison.

Les nouvelles agences spécialisées en marketing employeur, comme Newton par exemple, sont-elles un signe que le vent est dans les voiles du marketing employeur?

 

Pour découvrir les autres sites webs de recherche d’emploi québécois:

https://oeildurecruteur.ca/20-sites-demploi-a-decouvrir/

Publicité